Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Condamné à Réussir

Partir de rien et devenir quelqu'un. Se fixer des objectifs et s'efforcer de les atteindre

Les super-pouvoirs de l'entrepreneur

Publié le 27 Mai 2015 par #Condamné_à_réussir in Entrepreneuriat, entrepreneurs, Psychologie

Les super-pouvoirs de l'entrepreneur

Il ne s’agit pas d’une attitude ou d’un cri de guerre, mais de la somme de nos super pouvoirs en action. Tout alors, sonne juste : on ne sent plus l’effort. »

Nous avons tous des super-pouvoirs

Le temps, l’expérience et l’expérimentation nous permettent de nous en apercevoir, mais pour qui a envie de les détecter un peu plus tôt que la vie n’a prévu de les lui révéler, il existe quelques raccourcis.

Un super pouvoir n’a rien d’extraordinaire. C’est un trait de caractère courant, sauf que…c’est le nôtre. Les chercheurs universitaires qui travaillent sur l’épanouissement ont même pris la peine de les répertorier. Ils ont mis en ligne un questionnaire qui permet de comprendre quelles sont les forces de caractères universelles auxquelles chacun d’entre nous fait appel. La liste est identique pour tous, mais son utilisation varie pour chaque individu. Lorsque nous nous servons de nos cinq premières forces en priorité, nous fleurissons. Nous prenons du plaisir à faire ce que nous faisons et on nous comprend bien mieux.

La tentation est souvent de ressembler aux autres. De ne pas prendre le risque de sortir du lot. Mais bien naïf celui qui pense qu’un tel lot existe et que notre originalité est exceptionnelle. Nous sommes tous exceptionnels, sans besoin d’être extravagants. Juste nous-même, est déjà un bon début.

Entreprendre oblige à se révéler

Porter ses idées, convaincre, croire en soi et ses projets ne nous laisse pas le loisir de suivre des traces. L’entrepreneur, par essence, se démasque. Face aux obstacles et aux doutes sa force la plus certaine est de se relier aux qualités qui sont les siennes.

Chaque individu a un style d’action. Une façon très unique de jouer de sa trompette. Même un instrument ne se tient pas de la même façon, d’une personne à l’autre. Le devoir de celle ou celui qui se sent porteur de son projet est de nouveau de connaître les gammes de ses ressources. Alors comment trouve-t-on son style ? En se regardant dans un miroir de ses réussites passées et de ses ressources en énergie.

Le questionnaire est simple

• Qu’est-ce qui vous donne la sensation d’être vivant ?
• De quoi êtes vous fier ?
• Que trouvez vous excitant dans votre vie, en ce moment ?
• Qu’attendez vous avec impatience ?

La force de l’entrepreneur

La force de l’entrepreneur est de se lancer dans un projet car il ne peut pas s’empêcher de le faire. Il y a quelque chose de plus fort que lui qui le pousse dans cette direction. Comme un artiste qui répond à son inspiration. Choisir de partir droit devant, nous le voyons chaque jour, n’est pas donné à tout le monde. Ne correspond pas à toutes les personnalités. Il s’agit donc, de nouveau d’honorer cette partie de soi que l’on ne peut pas réfréner.

Il ne faut cependant pas oublier, au cours d’un tel chemin ou d’une telle aventure, de considérer les gens qui nous entourent, eux aussi, comme des individus très différents les uns des autres et surtout de nous. Le porteur du projet a ce petit plus d’une vision claire dans son esprit qu’il va devoir partager dans un vocabulaire que son entourage comprendra. Pitcher, motiver et entraîner demandent de la dextérité et de l’ouverture aux autres.

Mettre toutes les chances de son côté

Pour mettre toutes les chances de son côté, les chercheurs en psychologie positive recommandent de bien respecter ses forces. Mieux encore, de les activer volontairement et méthodiquement. Comment s’exprime ma créativité, mon impartialité, ma persévérance ou mon leadership, si j’en ai ? Et si je n’en ai que peu, comment s’expriment mes forces réelles.

Oublier définitivement l’idée qu’il y a un entrepreneur type ou un type d’entrepreneur. Il y a un individu bourré de pouvoirs qui choisit, plutôt que de corriger ses défauts d’activer ses qualités, d’apprendre en se trompant, de se relever et de continuer à avancer. Et surtout, quelqu’un, qui une fois la destination choisie a bien compris que l’aventure se trouve dans le voyage. Des maintenant. Succès et peines comprises, adaptations et plaisir inclus.

Commenter cet article