Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Condamné à Réussir

Partir de rien et devenir quelqu'un. Se fixer des objectifs et s'efforcer de les atteindre

Confiance en soi : devenir intègre

Publié le 6 Mai 2015 par #Condamné_à_réussir

pyramide de la confiance en soi
pyramide de la confiance en soi

L’intégrité, quel utilité ?

Il y a quelques années, alors que j’étais un salarié travaillant pour payer ses études, mon responsable m’a demandé de mentir aux clients sur la provenance et application d’un produit. Le mensonge était minime, mais me semblait somme toute malhonnête : j’étais d’une certaine manière le représentant de mon entreprise et je tolérais mal que cette mauvaise image de mensonge me soit d’une certaine manière attribuée. J’ai donc refusé et expliqué en quoi cela choquait mes valeurs. Mon responsable accepta ma justification sans que cela n’entache mon travail.L’intégrité va donc à l’encontre de la doctrine « la fin justifie les moyens », et sous le couvert d’une justification (faire plus de chiffre d’affaire), certains se donnent donc le droit de mentir ou de mettre leurs valeurs de coté. Cependant, une fois le stratagème mis en évidence, comme dans le cas d’un client se rendant compte que le vendeur lui a menti sur le produit, qu’en retire-t-on ? Nous pouvons dire que la personne manque d’éthique professionnelle et qu’elle n’est pas digne de confiance. Inutile de dire que dans mon cas, je n’ai jamais pu estimer complètement mon responsable : s’il lui était facile de profiter d’un client, qu’est ce qui lui empêcherait de profiter d’un employé ?Si on se réfère à la pyramide de la confiance en soi, on peut constater qu’il est important d’avoir à la base une bonne estime de soi : (Voir image ci dessus)

C’est que l’on appelle de façon populaire « pouvoir se regarder dans la glace ». Être en accord avec soi-même (le soi) induit une meilleur confiance en soi (les actes), qui induira une meilleur affirmation de soi (les autres).En cela il est important d’avoir des bases solides, des « racines » stables, un code de conduite qui nous convient tout autant à nous qu’aux autres, et être capable d’aller au devant d’une certaine autorité quand notre moralité, notre éthique et nos valeurs sont entachés.Une expérience connue, celle de Milgram, met en évidence la notion de soumission à l’autorité. Sans en faire un parallèle avec la confiance en soi, cette expérience montre avec quelle facilité nous sommes capables de mettre nos valeurs de coté pour satisfaire une instance supérieure.

Cette notion d’intégrité sera donc visible en trois points :

La cohérence est la parfaite représentation de « Je fais ce que je dis, je dis ce que je fais ». Si votre système de valeur est connu de tous, et que vous l’incarnez corps et âme, la confiance vous sera plus facilement accordée, mais vous serez un interlocuteur passionné et passionnant. Les personnes les plus cohérentes sont capable, lors de certains discours, de discourir sans aucune notes, car elles savent très bien qu’elles épousent complètement ce qu’elles vont dire. Mentir et se travestir demande un effort bien plus conséquent que de montrer sa vraie force morale.

L’excès de confiance ou d’intégrité peut mener à l’arrogance, à l’impression d’avoir toujours raison. Il est donc important de ne pas imposer ses valeurs, mais de savoir reconnaître qu’il en existe d’autres, et de les accepter avec autant d’intérêt que les siennes. La personne humble sait mettre son ego de coté et faire passer l’intérêt général en premier, sans pour autant « s’écraser » devant le groupe ou l’autorité. Savoir admettre ses torts montre une ouverture d’esprit peu commune.

Dans la vidéo de l’expérience de Milgram dont je parlais plus haut, nous voyons plusieurs exemples de courage à partir de 0:59:55. Ces personnes n’hésitent pas à montrer leur désaccord avec virulence, et sans l’ombre d’un doute : leur morale et leurs valeurs sont touchées, et ils s’insurgent. Pensez aux personnes que vous jugez d’une grande intégrité : sont-ce des personnes silencieuses aux événements, ou ceux qui réagissent en expliquant leur éthique ?

Confiance en soi : devenir intègre
Commenter cet article